Robert Juliat au légendaire Studio 54

Deux poursuites Robert Juliat Victor contrôlées par DMX ont été installées au mythique Studio 54 à Manhattan où la Roundabout Theatre Company fait salle comble actuellement avec la production de la comédie musicale Cabaret. Alan Cumming, comédien britannique récompensé par un Tony Award pour son rôle dans Cabaret, reprend du service aux côtés de Michelle Williams, actrice américaine oscarisée qui fait ici ses premiers pas à Broadway.

Cabaret--Willlkommen-Cumming

Crédit Photos : © Joan Marcus, « Cabaret » produit actuellement par la Roundabout Theatre Company au Studio 54, Broadway.

« Je connaissais bien les projecteurs Juliat pour avoir déjà travaillé en Europe », explique Mike Baldassari, co-concepteur lumière de Cabaret avec Peggy Eisenhauer. La poursuite Victor 1800W correspond exactement à ce que nous recherchions. Nous avons réalisé des essais comparatifs avec plusieurs poursuites pour tester l’intensité lumineuse d’une part, mais également le niveau sonore. John Wooding, responsable électrique, a organisé les séances d’essais des projecteurs, les poursuites ayant été fournies par Ron Fogel de Fogel Associates et Fred Lindauer de Robert Juliat ».

Le Studio 54 occupe les lieux d’une ancienne salle d’opéra, la Gallo Opera House, construite en 1927. Son acoustique est donc le reflet de ce patrimoine, comme le souligne Mike Baldassari. « De par sa construction, la coupole amplifie tous les sons à la manière d’un microphone. Les deux poursuites ont été installées de chaque côté de la salle, sur des plates-formes faites sur-mesure et visibles par le public. Autant dire que les sons émis par les projecteurs constituaient un point critique pour nous. Le bruit n’est pas toujours un élément pris en compte, mais dans notre cas, il s’avérait primordial. »

De toutes les poursuites testées, les Victors se sont démarquées grâce à leur fonctionnement parfaitement silencieux. Elles avaient également la répartition la plus homogène.

Le contrôle de l’obturateur par DMX fourni avec les Victors permet de commander l’intensité des projecteurs depuis la console, « un atout majeur dans notre cas », affirme Mike Baldassari. « Comme les poursuites sont orientées à 45° de chaque côté de la salle, il est très difficile pour le poursuiteur de juger l’intensité de son projecteur par rapport à l’autre. En utilisant le contrôle de l’obturateur DMX, nous pouvons paramétrer les niveaux d’intensité exactement selon nos besoins, de manière parfaitement répétable à 100%. Ainsi, les poursuiteurs peuvent se concentrer sur le suivi des artistes et l’ouverture des faisceaux ». Mike Baldassari et Peggy Eisenhauer ont rajouté des changeurs de couleurs sur chaque poursuite, contrôlés également depuis la console.

« La poursuite Victor est réellement la solution parfaite pour les besoins de Cabaret, indique Mike. « Leur installation est l’idée la plus lumineuse qui soit – et n’y voyez aucun jeu de mots ! »

Info: www.robertjuliat.fr

Read other news tagged with:
Aller à la barre d’outils