Vidéo-mapping Panasonic : une pluie de poussière d’étoiles sur l’exposition « David Bowie Is »

Il y a deux ans, le Musée d’Art Moderne de Bologne (MAMBo) accueillait la version italienne de « David Bowie Is », le dernier-né d’une longue série de spectacles-installations à succès, célébrant la vie et la carrière du « Thin White Duke » dans le monde entier [1].

Plusieurs projecteurs Panasonic ont été installés sur le site pour former un itinéraire interactif, dans lequel les visiteurs étaient entourés de musique, de sons et d’images. Grâce à des projecteurs entièrement intégrés dans une installation audio Sennheiser, le public a pu revivre 50 ans de la vie personnelle et artistique de Bowie. Les solutions audiovisuelles utilisées pour le spectacle ont été conçues et produites par 3P Technologies, et l’installation prise en charge par BF Servizi.

Marko Bosco, directeur des opérations de BF Servizi, explique sa démarche : « Le spectacle a été conçu pour répondre aux exigences d’un public très diversifié, des fans de la première heure aux novices curieux. Pour l’exposition, nous avons souhaité mettre au point un itinéraire majoritairement audiovisuel et multimédia, et proposer à la fois une expérience de qualité et l’ambiance d’un musée traditionnel. »

Dans les 1000 m2 de l’espace d’exposition au sein du MAMbo, les différentes phases de la carrière des chanteurs étaient représentées sous forme de trois macro-sections. La première était consacrée aux débuts de Bowie, la deuxième à sa percée avec Space Oddity, et la troisième à sa maturité artistique ; l’ensemble précédait la mise en scène multimédia d’un concert live.

« Les spectateurs sont éblouis par cet effet extraordinaire, qui mêle lumières, vidéos et objets d’époque »
« Comme son nom l’indique, l’exposition « David Bowie Is » se présente comme un ensemble de parcours dans des univers musicaux, sonores et visuels. Cette configuration crée chez le visiteur une réaction émotionnelle très particulière : il tisse un lien personnel avec l’univers de la star », explique Alberto De Leonardis, directeur de l’exposition.

Du vidéomapping avec des projecteurs professionnels

Sur le plan technique, quatre projecteurs PT-DZ21K2 Panasonic, deux PT-DZ6700, trois PT-RZ570 et un Space Player (PT-JW130) ont été utilisés, chacun ayant une fonction précise dans la scénographie globale.

Leonardo Castellani, ingénieur projet chez 3P Technologies, décrit leur utilisation dans chaque section : « L’itinéraire commençait avec une reproduction de la chambre d’enfant de David Bowie, enrichie par quelques effets de videomapping intéressants réalisés à l’aide de deux projecteurs PT-DZ6700 équipés d’objectifs ET-DLE080.

D’un point de vue logistique, outre l’ajout d’effets créatifs et puissamment évocateurs, un Space Player PT-JW130 a été utilisé pour projeter le visage de l’artiste sur deux poupées. Cet effet intrigue les visiteurs qui ne peuvent pas savoir d’où viennent les images.

[1] La série a fait ses débuts à Londres en 2013, sur une initiative de Fifty Nine Productions, avant de s’installer à Chicago, São Paulo, Toronto, Paris, Berlin, Melbourne et Groningue – et enfin, Bologne.

Le spectacle « David Bowie Is » est une expérience enrichie par plus de 300 objets originaux ayant appartenu à l’artiste : accessoires équipements de scène, photographies, pochettes d’albums, objets personnels, manuscrits de chansons et certains instruments de musique. *Credit: Francesco Gozzi

Le dispositif fait la taille d’un spot, de sorte qu’il peut être camouflé parmi les anneaux d’éclairage suspendus. »

Quatre projecteurs PT-DZ21K2 20 000 lumens, réputés pour leur taille compacte et leurs objectifs à angle large, projettent des images sur les quatre murs d’un espace cubique dans lequel le visiteur pénètre par une petite porte. Il se trouve alors plongé dans une séquence intense de vidéos, d’images et de sons, et vit une expérience live pendant environ 20 minutes. De grandes projections vidéo succèdent à une exposition de costumes de scène et d’objets originaux ayant appartenu à l’artiste. Par exemple, certaines projections se concentrent sur des mannequins revêtus de costumes de scène, encastrés dans des niches murales. Dans l’obscurité, une série de films est projetée sur une toile recouvrant les costumes, et ceux-ci sont révélés au moment où les lumières s’allument. Les spectateurs sont éblouis par cet effet extraordinaire, qui mêle lumières, vidéos et objets d’époque. »

« La qualité et la fiabilité des projecteurs Panasonic étaient évidentes sur le plan technologique ; elles donnent une réelle valeur ajoutée au spectacle. »
« La dernière étape du parcours est un affichage exceptionnel de videomapping réalisé avec un seul projecteur laser PT-RZ570 Panasonic, dissimulé au-dessus de la porte de sortie, diffusant une série d’images factices alternées avec de vraies photographies. Les animations sont projetées sur des cadres vides, qui succèdent à d’autres cadres contenant de vraies photographies. L’effet obtenu était impressionnant : les visiteurs ne pouvaient pas faire la différence entre les images en raison des fonctionnalités techniques du PT-RZ570, comme sa colorimétrie et l’absence de luminosité résiduelle », conclut Leonardo Castellani.

« L’exposition entière, avec ses objets et ses contenus, retrace la vie de David Bowie et les témoignages à son sujet en tant qu’homme et en tant qu’artiste. Nous avions besoin d’une base technologique solide pour composer un mélange harmonieux dans chaque contexte. Le degré de précision des systèmes audiovisuels Panasonic nous a permis d’obtenir un effet scénique indispensable », explique Alberto De Leonardis, directeur de l’exposition.

Le parcours multimédia interactif et émotionnel a convaincu tous les visiteurs, même les moins réceptifs, de consacrer le temps nécessaire à la visite. Marko Boscos se souvient : « Les visiteurs avaient tendance à rester plus longtemps que nécessaire dans l’exposition, ce qui causait de longues files d’attente à l’entrée. Les plus enthousiastes y passaient même une journée entière, alors que nous avions estimé que le parcours pouvait être effectué en une ou deux heures.

C’était un vrai défi de rassembler une telle quantité de contenus, de matériaux et de vidéos pour proposer un voyage immersif qui fasse honneur à la personnalité de David Bowie. La qualité et la fiabilité des projecteurs Panasonic étaient évidentes sur le plan technologique ; elles donnent une réelle valeur ajoutée au spectacle. La grande stabilité thermique des projecteurs, par exemple, nous a été extrêmement utile pour éviter une distorsion des images projetées. »

Leonardo Castellani surenchérit : « Une fois installés, ces projecteurs n’avaient pas besoin d’être recalibrés. »

*Photo de Francesco Gozzi

Info: business.panasonic.fr

Aller à la barre d’outils