Le Theatre Cravey revisité par Concept Group

Situé au pied de la dune du Pilat dans le bassin d’Arcachon, l’ancienne salle des fêtes de La Teste de Buch vient d’être transformée en une véritable salle de spectacle par Concept Group, qui équipe intégralement le lieu des dernières nouveautés son et lumière.

Cette ville de bord de mer, 2ème plus gros bassin d’emploi de la Gironde, portait le projet de remettre la culture au centre de la cité. La salle des fête Pierre Cravey qui avait été inaugurée en 1994 commençait à pâtir du poids des années. Le maire, très attaché au pôle culturel voulait reprendre une longueur d’avance sur le bassin avec un lieu d’accueil digne de ce nom.

Si la salle des fêtes se limitait à une capacité maximale de 700 personnes, les différentes configurations d’accueil du théâtre Cravey vont aujourd’hui de 480 places assises à 1 000 places debout. Quant le gradin ne se referme que partiellement, une configuration mixte de 500 places est proposée, comme lors du concert de Jeanne Added dans le cadre de l’édition 2019 du festival Les Musicales. La scène est quant à elle passée de 12 * 8 mètres à 21 * 10 mètres.

Concept group avec ses 5 agences (Bordeaux, Toulouse, Marseille, Brignoles et Cannes) est un prestataire reconnu et influent dans tout le sud de la France. L’une des forces du prestataire très ancré dans les territoires qu’il habite : la proximité.

« Grâce à leur qualité de conseil et un très bon positionnement sur les coefficients de location, Concept est devenu notre partenaire sur le marché locatif il y a 4 ans, explique Frédéric Nadeau, Régisseur Général du Théâtre Cravey ». Le prestataire qui avait déjà transformé quelques années plus tôt l’ancienne mairie en une médiathèque a ainsi bâti une véritable relation de confiance avec le service technique de la ville.

L’agence bordelaise a cette fois encore remporté tous les lots techniques de l’appel d’offre, de la machinerie à la diffusion sonore, en passant par l’intercommunication, l’éclairage scénique et la vidéo.

Côté son, c’est un système ViRay de la marque CODA Audio qui a été choisi avec 8 boîtes par côté accompagnées d’un sub SC2-F en haut de grappe. Au sol on retrouve 2 sub SCP placés sous la scène dans un espace cloisonné à cet effet. « Concept est arrivé avec une solution véritablement novatrice avec le ViRay. La volonté de moderniser la salle pour garder une longueur d’avance dans le bassin d’Arcachon nous imposait de voir sur 10 ou 15 ans et pas de se contenter des quelques références actuelles qui sont parfois vieillissantes. Pour nous CODA Audio est une solution d’avenir. Technologiquement c’est impeccable. Le son est très propre, notamment dans le bas, grâce au Sensor Control qui donne aux amplificateurs un retour d’information du débattement du haut-parleur, ce qui permet de corriger en temps réel la distorsion naturelle du HP. »

Frédéric ne partait pas à l’aveugle, car profitant d’avoir du CODA à disposition dans le parc de location de Concept Group, il a pu découvrir la marque sur des évènements avant la réfection du lieu. Il faut dire que le prestataire a pris en 2017 une décision audacieuse, remplacer tout son parc L-Acoustics par du CODA Audio. Une bascule accomplie en seulement deux ans.

« Sur la première année c’est l’agence de Bordeaux qui a été pilote, détaille Johann Dubuc, directeur associé de Concept Group. Il y avait forcément des doutes et ça nous a permis de voir qu’il n’était pas du tout problématique de proposer un système CODA Audio, aussi bien aux salles qu’aux productions d’évènements ou aux ingénieurs du son. Une fois sur place, l’accueil du système est extrêmement positif. L’année suivante, tout le groupe a suivi. Leurs systèmes se mettent bien en place, ils sonnent extrêmement bien et c’est une marque avec laquelle on peut être rentable car un peu mieux positionnée que d’autres au niveau du prix. Que du positif. »

Baptiste Hazera, Directeur Technique de Concept Group nous en dit plus sur les caractéristiques de la marque allemande : « On apprécie les systèmes CODA Audio d’abord pour la qualité acoustique. On voit qu’ils fabriquent eux même tous les éléments car c’est extrêmement précis. Pour nous, leurs systèmes se résument en trois mots : précision, définition, couleur. Mais jusqu’à présent il y avait le soft qui pêchait, on attendait la V2 du logiciel depuis longtemps et on n’est pas déçu. Ils ont tout revu et on sent tout de suite que ça a été pensé par un utilisateur. Il y a un énorme bon en avant d’un point de vue ergonomique. »

Baptiste qui a accompagné la mise en place technique du système et a assuré le calage est également heureux d’avoir pu travailler en amont du projet avec les architectes, pour s’assurer d’avoir les points d’accroche aux endroits optimaux. L’acoustique de la salle a également été revue lors des travaux et le résultat est stupéfiant. La puissance ressentie est là mais jamais dérangeante, on communique facilement avec son voisin tout en ressentant parfaitement les vibrations rock-électro de Jeanne Added, victoire de la musique 2019. « Dès qu’on a entendu le système calé par Baptiste, on a su qu’on avait fait le bon choix, conclu Frédéric. »

Côté lumière, si la salle a conservé la grosse centaine de projecteurs de son parc précédent, celui-ci a vu entrer de nouvelles références, toujours pour prétendre être une salle moderne et accueillante pour les artistes. 6 MegaPointe et 10 LEDBeam 150 de Robe sont entrés dans la salle. « Nous voulions partir sur des produits sûrs et demandés sur les fiches techniques, explique Frédéric. Avec Robe, nous n’avons pas pris de risque. »

Nous retrouvons également du Chauvet dans l’investissement lumière avec 10 PAR à LED de la série Colorado et 10 découpes LED Ovation E-930VW. « Pour les découpes je partais sur du trad’ et c’est Stéphane Pouydesseau, le chargé d’affaires de Concept qui a suivi le projet qui m’a parlé de la nouvelle règlementation européenne à venir sur les ampoules à filaments, et du coup j’ai choisi de partir sur la LED, encore une fois pour penser à demain. L’Ovation 930 m’a bluffé. Il est de très bonne qualité, il ouvre super bien, il est très fluide au niveau du zoom et on a du choix dans les températures de couleur. »

Avantage d’avoir le même prestataire pour la location : la cohérence des parcs quand il s’agit de faire du complément. Ainsi, Concept Group a également assuré un complément son et lumière pendant le festival Les Musicales avec quelques enceintes APS de chez CODA Audio, 14 Spiider, 18 BMFL et 2 megaPointe supplémentaires de chez Robe.

Pour contrôler tout ça, c’est une console Yamaha CL5 qui a été choisie pour le son et une grandMa3 Light pour la lumière. « On a choisi des standards car ça fait sens dans un lieu d’accueil. Nous avons également ajouté une Yamaha TF1 qui est en fixe dans la régie pour l’accueil de petits évènements comme des conférences ou des spectacles de danse. Ça nous évite de sortir la CL5 pour deux micros. Côté lumière, j’ai également conservé le Congo Kid de chez ETC et le Cantor de chez ADB, qui équipaient la salle auparavant. »

Frédéric et son équipe de 4 permanents sont donc comblés par leur nouvel outil de travail. Si comme souvent la livraison du bâtiment a souffert de quelques délais, la mise en place technique de la salle s’est faite elle sans embûche. « Avec Concept, on travaille en confiance. Je connais Johann depuis de nombreuses années et j’ai découvert son équipe en travaillant avec eux sur la location. On est très heureux de leur suivi et de savoir qu’on peut toujours compter sur eux. »

Info: concept-group.fr

Aller à la barre d’outils