QSC est parfaitement adapté aux salles modernes et automatisées, dédiées aux répétitions de plusieurs groupes à Taylor Sound

Saint Louis Park, Minnesota — Taylor Sound, dans la région métropolitaine de Minneapolis-Saint Paul, est un studio proposant de nombreux services aux musiciens. Situé à l’ouest de Minneapolis, ce complexe réunit des salles de répétition, un studio d’enregistrement sur site et même une grande salle équipée d’un écran vert pour réaliser des clips musicaux. T. Perry Bowers, responsable du site, voulait accueillir davantage de groupes et artistes locaux n’ayant pas le budget nécessaire pour disposer de leur propre local de répétition. Il a donc créé le programme Band Share, dans lequel les groupes paient pour avoir accès, un ou deux soirs par semaine, à une salle équipée d’une batterie, de backline et d’un système de sonorisation. Pour ce dernier, il a choisi les tables de mixage numériques à écran tactile QSC TouchMix-8 et TouchMix-16, ainsi que la gamme complète d’enceintes actives QSC de la Série K.2.

« Les trois salles Band Share se réservent en ligne. Vous recevez ensuite un code d’accès qui vous permet de venir sans devoir parler à personne, » explique Bowers. « La salle A est la plus petite. Idéale pour les groupes composés de trois ou quatre membres, elle comporte une table de mixage numérique TouchMix-8 et des enceintes de la Série K8.2. La salle B comprend une TouchMix-8 et une paire d’enceintes K10.2. Dans la salle C, la plus grande, vous trouvez une TouchMix-16 et quatre enceintes K12.2. Toutes les enceintes sont configurées pour une utilisation en sonorisation principale, même s’il arrive que les groupes les déplacent pour répéter comme s’ils étaient sur scène.

En raison des mesures de sécurité liées au coronavirus, l’accès automatisé, proche de celui utilisé dans les logements Airbnb, est un avantage certain. Mais lorsque les groupes arrivent sans personne pour les accueillir, il est primordial que l’équipement de sonorisation soit facile à utiliser. Entre le mode Simple de la Série TouchMix adapté aux nouveaux utilisateurs et les tutoriels intégrés, les tables de mixage ont agréablement surpris Bowers.

« Au début, honnêtement, j’étais un peu inquiet, » ajoute-t-il. « J’ai envisagé d’y installer des tables de mixage classiques avec une configuration familière dotée de faders. Contrairement aux studios de répétition des grandes villes, je n’ai pas de personnel à temps plein pour aider les artistes à chaque fois qu’ils en ont besoin. Mais ensuite, j’ai découvert que les groupes s’adaptaient très facilement à la TouchMix : les gains du préampli se règlent par l’intermédiaire de boutons et la plupart des autres opérations sont accessibles depuis l’écran tactile. À peine entrés dans la salle, les groupes comprenaient à quoi servent les préréglages d’entrée, qui optimisent les paramètres d’EQ et du traitement dynamique selon les différents types de voix et d’instruments. Ils arrivaient à des mixages de qualité. Dans un groupe, il y a toujours un membre qui s’y connaît un peu plus en audio, et c’est précieux… Mais avec son utilisation très intuitive, l’interface de la TouchMix de QSC est toute aussi précieuse. »

Compte tenu du nombre important de groupes qui partagent chaque salle, les rappels de scène de la TouchMix se sont eux aussi révélés précieux. « La première fois qu’un groupe se présente, il passe un certain temps sur la TouchMix, » remarque Bowers. « Mais la fois suivante, il lui suffit de rappeler le nom du groupe et les chansons dans les mémoires de scènes, et c’est parti… Avec TouchMix, plus besoin de passer 45 minutes à s’installer. Les groupes peuvent consacrer une plus grande partie du temps qu’ils ont payé à jouer, donc mes clients sont plus satisfaits. »

Pour garantir le bon fonctionnement d’un modèle de salle de répétition essentiellement automatique, il faut s’assurer que les artistes ne sont pas dérangés par le larsen et d’autres bruits indésirables. À ce niveau, les assistants anti-larsen et d’égalisation de salle de la Série TouchMix ont joué un rôle essentiel. « Lorsque nous avons installé tous ces systèmes, nous avons lancé tous les assistants. En seulement 15 minutes par salle, nous avons pu régler les problèmes liés au larsen et aux modes acoustiques de chaque salle ainsi que d’autres problèmes. La TouchMix sauvegarde ces résultats dans leur ensemble, ils ne changent pas lorsque vous utilisez les rappels de scène. Lorsqu’un groupe arrive, le système de sonorisation est optimisé au mieux pour la salle. C’est un élément important car j’ai ajouté des nouveaux microphones [Shure Beta 87A], des modèles à condensateur conçus pour la scène. Ils restituent les voix de manière très claire, mais ils sont davantage sujets au larsen qu’un microphone dynamique. Avec l’assistant anti-larsen, nous n’avons rencontré aucun problème jusqu’à présent. »

Les atouts de la TouchMix, tels que les préamplis microphone classe A, les effets intégrés de qualité studio et l’enregistrement intégré sur une clé USB connectée, contribuent également à l’expérience exceptionnelle que Bowers souhaite offrir à ses clients. Il ne faut pas non plus négliger l’importance de la clarté de ce que les groupes entendent : les enceintes.

« Je me suis dirigé vers le son de la Série K.2 dès le début, lorsqu’Excellence Marketing, notre représentant régional, nous en a fait la démonstration, » se rappelle Bowers. « Notre ancien système était composé de moniteurs de sonorisation amplifiés parmi les plus connus, comme ceux que vous voyez lorsque vous entrez dans un magasin Guitar Center, par exemple. Nous avons installé les nouvelles enceintes et c’était le jour et la nuit… Vous savez comment ça se passe : vous pensez qu’une enceinte fait parfaitement l’affaire parce que vous la connaissez, puis vous travaillez avec une marque d’une qualité exceptionnelle, comme QSC, et vous ne pouvez plus faire machine arrière. C’est ce qu’il nous est arrivé avec les enceintes de la Série K.2. Leur qualité sonore nous a éblouis dès la première utilisation. Elles possèdent leurs propres préréglages de courbe d’égalisation. Si je me souviens bien, celui intitulé « Stage Monitor 2 » est particulièrement bien adapté à nos salles. »

Les groupes qui répètent régulièrement à Taylor Sound semblent d’accord. « Lorsqu’un groupe a terminé sa répétition, nous lui envoyons un petit questionnaire par SMS, » explique Bowers. « Ceux qui ont déjà répété dans d’autres lieux ont répondu des choses comme : les voix ressortent beaucoup plus clairement au-dessus des sons de guitare ; les membres du groupe n’essaient pas de monter leur propre volume pendant les répétitions ; ou encore, les autres systèmes de sonorisation semblaient confus en comparaison de celui-ci. Un très grand nombre de systèmes de sonorisation sont essentiellement utilisés en studios de répétition. QSC sort vraiment du lot dans cette application. Les enceintes de la marque sont comme des moniteurs de studio, mais adaptés à une utilisation live. »

Info: taylor-sound.com/taylor-sound-blog
Info: www.qsc.com/fr

Aller à la barre d’outils