Situation mondiale et perturbation de la chaîne d’approvisionnement

La pandémie interrompt le flux de marchandises
Pour une entreprise active à l’échelle mondiale comme Adam Hall Group, investir dans d’excellents réseaux commerciaux mondiaux, cultivés au fil des années ou des décennies, est l’un des facteurs décisifs de la réussite. La Chine est le partenaire commercial extérieur le plus important pour l’ensemble de l’Allemagne, et le groupe Adam Hall s’appuie également sur des fournisseurs fiables dans la République Populaire, la deuxième plus grande économie du monde après les États-Unis. Nous cultivons des relations personnelles avec ces fournisseurs, pour certains depuis plus de 30 ans. Cela profite à son tour aux clients du fabricant allemand, qui offre à ses partenaires commerciaux du monde entier des solutions professionnelles et contemporaines dans le domaine de l’événementiel grâce à une technologie innovante.

Cependant, la crise mondiale liée à la pandémie de Covid-19 a clairement révélé aux personnes de tous horizons la fragilité des chaînes d’approvisionnement mondiales, même si celles-ci sont bien rodées. Les entreprises allemandes ressentent cela car elles ont connu, et connaissent aujourd’hui encore des pénuries d’approvisionnement considérables dans d’innombrables domaines. Adam Hall Group souffre également de toutes ces situations.

Effondrement des chaînes d’approvisionnement et goulet d’étranglement du canal de Suez
La majeure partie de l’échange de marchandises entre les marchés mondiaux a lieu par voie maritime. À l’occasion de confinements, parfois durant plusieurs mois, dans le monde entier, les chaînes logistiques internationales ont été interrompues en tout point névralgique, ce qui a conduit à un arrêt complet du flux de marchandises. Alors que le chargement des navires était saturé en Chine, les ports de fret en Angleterre et aux États-Unis ont dû faire face à des retards massifs de déchargement dus au manque de personnel. Cela a entraîné une mauvaise répartition des conteneurs et un cercle vicieux presque imperceptible qui n’a cessé de renforcer les goulets d’étranglement et a réduit le taux de ponctualité de plus de la moitié.

Peu après que la situation se soit quelque peu détendue, l’incident du canal de Suez a provoqué d’immenses pertes financières dans le monde entier. Lorsque le porte-conteneurs Ever Given a bloqué pendant une semaine l’important passage entre la mer Rouge et la Méditerranée, d’autres retards ont suivi. De nombreux navires ont dû attendre pour passer. Par la suite, les navires sont restés à l’extérieur des ports parce qu’ils ne pouvaient pas être déchargés aussi rapidement, et il y avait également une pénurie de conteneurs de marchandises. Les conséquences économiques touchent notamment toutes les entreprises qui dépendent des livraisons planifiées.

Augmentations de prix dues à des retards de livraison
Angela Titzrath, directrice générale du groupe Hamburger Hafenlogistik HHLA, a, selon l’agence de presse Reuters, déclaré au Club Wirtschaftspresse de Munich que le blocage du canal de Suez continuerait d’entraîner des retards et des turbulences dans le transport maritime mondial. Les prix du fret, qui ont en partie décuplé sur les routes asiatiques, ne se détendront pas tant que les retards persisteront. À cela s’ajoutent d’autres tensions dans la logistique des transports, que les économistes de la Banque centrale européenne constatent avant tout en raison du manque de conteneurs de fret. C’est pourquoi l’Institut ifo de Munich intègre dans ses prévisions actuelles des augmentations de prix dues à des retards de livraison dans de nombreux secteurs. Enfin, la nouvelle flambée de l’épidémie de coronavirus dans la métropole chinoise de Guangdong en juin 2021 a entraîné l’arrêt temporaire du quatrième port de conteneurs du monde et, par voie de conséquence, un engorgement et une surcharge supplémentaires des voies de fret maritimes et autres.

La satisfaction du client est notre priorité absolue
Markus Jahnel, COO et gérant d’Adam Hall Group : « Les problèmes de livraison imprévisibles des marchandises commandées de longue date nous impactent malheureusement aussi. Nous sommes conscients de la situation actuelle, qui est extrêmement insatisfaisante pour tous nos clients et partenaires, et nous avons également pris conscience de la vulnérabilité des chaînes d’approvisionnement internationales face aux chocs mondiaux. Malheureusement, nos capacités de stockage importantes sur différents sites internationaux ne nous sont d’aucune utilité si les marchandises n’arrivent pas en temps voulu. »

Bien entendu, la satisfaction des clients est toujours une priorité chez Adam Hall Group et l’entreprise spécialisée dans les techniques événementielles travaille en permanence à l’optimisation des processus de production et des délais de livraison. Néanmoins, nous sommes tout de même tributaires de facteurs externes et de situations imprévues qui sont impondérables ou ne peuvent être influencées positivement. Cela comprend l’évolution extrême des prix des matières premières, dont dépend également la production de puces électroniques. Là aussi, Adam Hall Group s’efforce de mettre en œuvre des méthodes alternatives d’approvisionnement et de production conformes aux normes légales, telles que le marquage CE.

Peter Ludl

Info: https://blog.adamhall.com

Aller à la barre d’outils