Le SpotMe de Robert Juliat au National Theatre de Londres sur le spectacle Under Milk Wood

Le concepteur d’éclairage, Tim Lutkin, a utilisé deux dispositifs SpotMe Robert Juliat pour leur première mise en œuvre au National Theatre de Londres, sur la pièce de théâtre Under Milk Wood de Dylan Thomas, qui a remporté un vif succès cet été.

SpotMe est un outil unique de suivi des artistes qui utilise les compétences et l’expérience d’un opérateur de poursuite pour déterminer des données de position dans l’espace. Ces informations sont ensuite utilisées pour contrôler l’ensemble des projecteurs du kit lumière via la console, ce qui confère au SpotMe un intérêt esthétique certain par rapport aux autres systèmes de tracking entièrement automatisés.

Tim Lutkin connaît bien les systèmes de suivi automatisés, mais il n’avait jamais expérimenté un système de tracking qui allie la technologie au savoir-faire d’un opérateur. Il était donc curieux d’explorer les capacités de SpotMe. Résultat : une conception lumière pleine de subtilité et de créativité, bien au-delà du simple système de tracking.

Jack Champion, responsable lumière au National Theatre pour le spectacle Under Milk Wood, explique : « Tim a utilisé SpotMe de manière différente. Il n’était pas forcément intéressé par la lumière générée par les poursuites, mais plutôt par les données de position générées par les poursuites équipées du SpotMe – le but ultime étant de pouvoir orchestrer le contrôle des projecteurs motorisés pour suivre les différents acteurs. Il a donc assigné un SpotMe à l’acteur principal Michael Sheen, et l’autre SpotMe pour gérer les positions du reste de la troupe. Cela lui a permis de réaliser ses presets de position en direct pendant le spectacle[LL1] . C’est une approche ingénieuse de l’utilisation du SpotMe, beaucoup plus fluide et naturelle grâce au travail du poursuiteur qui contrôle les mouvements. Les lumières pointent précisément au bon endroit à chaque mouvement d’acteur. Cela donne un rendu très théâtral qui correspondait tout à fait à la nature de la représentation. »

« Grâce à SpotMe, la souplesse, la beauté et la précision d’un véritable suivi humain profitent à l’ensemble des projecteurs automatiques », explique Tim Lutkin. « Pouvoir contrôler un ensemble de projecteurs situé à n’importe quel endroit de l’espace scénique et lui faire suivre l’artiste avec précision et sans se compliquer la vie avec des émetteurs ou autres, cela donne une nouvelle dimension à votre conception lumière. »

« La vraie magie du tracking, c’est lorsqu’il est employé pour améliorer subtilement une création artistique, et pas simplement pour remplacer des poursuites situées à la face. »

Dan Murfin, responsable des systèmes de contrôle lumière du National Theatre, partage cet avis : « En règle générale, même si les acteurs se déplacent dans l’espace scénique de façon naturelle, tous les paramètres des projecteurs sont programmés à l’avance dans la conduite lumière, et nous comptons sur cette conduite pour créer la dynamique du spectacle. Nous avons beau programmer des fondus pour permettre aux acteurs de passer d’une position à une autre, nous sommes toujours obligés de passer d’un preset à un autre. Vous ne suivez jamais vraiment les acteurs et il faut beaucoup de temps au niveau technique pour ajuster la position et le timing des projecteurs pour obtenir ces effets. Avec SpotMe, cela se fait instantanément et en temps réel. Cela devient un outil de suivi avec lequel on peut construire les différents tableaux d’un spectacle, en créant un éclairage dynamique en association avec le mouvement des poursuites. »

« Je pense que l’un des points forts de SpotMe est le fait qu’une personne soit présente pour contrôler les projecteurs. Un système de poursuite entièrement automatisé peut poser quelques problématiques – le passage en mode rapide pour les scènes plus animées, la gestion des overshoots (lorsque l’artiste s’arrête mais que le projecteur continue sa course), les problèmes de latence. Aucun souci avec SpotMe car la présence et l’expérience du poursuiteur permettent l’anticipation nécessaire pour éviter ces problèmes. »

« En outre, vous n’êtes plus limité par le nombre de poursuites dont vous disposez – avec SpotMe vous pouvez exploiter l’ensemble du kit lumière et même y intégrer de la vidéo et d’autres médias. Ce type de solution est très prometteur et nous apporte des possibilités créatives intéressantes qui sont assez nouvelles dans nos métiers. »

SpotMe est bien plus qu’un simple outil de tracking, permettant un contrôle total des paramètres d’un projecteur. « L’installation et la calibration, qui ne sont à effectuer qu’une seule fois, sont les étapes qui prennent le plus de temps », explique Dan Murfin. « Donc une fois que les balises de calibration sont en place et que les projecteurs sont calibrés, la programmation est très simple. Un réglage précis des paramètres de tous les projecteurs peut alors être effectué. Vous pouvez ajuster automatiquement la taille du faisceau en fonction de la position sur scène, conserver la même netteté, augmenter ou diminuer l’intensité pour maintenir une luminosité relative lorsque l’acteur se rapproche ou s’éloigne de la source lumineuse, ce qui est particulièrement utile pour les films et les émissions de télévision par exemple. Une fois que vous savez où se trouve une personne, vous pouvez faire beaucoup plus que simplement diriger la lumière vers elle. »

SpotMe présente également d’autres avantages en terme de gestion des équipements, comme le souligne Paul Hornsby, responsable des ressources lumière du National Theatre. « Avec notre programmation très diversifiée, nous devons être flexibles. Les positions des poursuites peuvent changer lorsque nous passons d’une configuration de scène en arrondi à une configuration plus classique où le public se trouve assis face à la scène. Les poursuiteurs doivent alors se déplacer entre différentes positions sur la passerelle en pont ou bien en fond de salle, ce qui nécessite souvent d’avoir deux équipes d’opérateurs. Le travail sur poursuite en pont est souvent inconfortable pour les poursuiteurs et les obligent à rester en position longtemps avant et après le spectacle. Les riggers et les opérateurs doivent porter des harnais et nous devons faire attention à l’endroit et à la manière dont sont placés divers accessoires. Tout cela implique des contraintes de sécurité et d’évaluation des risques. Grâce au SpotMe Robert Juliat, nous pouvons simplement installer les poursuiteurs en fond de salle et éviter les positions de poursuites de pont, tout en gardant un contrôle sur les équipements installés à cet endroit de la scène. Nous pouvons assigner n’importe quel appareil pour qu’il fonctionne avec SpotMe et atteindre toute personne ou position nécessaire sur scène et contrôler toutes les lumières. C’est beaucoup plus agréable et sûr. Nous disposions déjà de poursuites Robert Juliat et d’opérateurs expérimentés, il était donc logique d’investir dans SpotMe. »

Les SpotMe Robert Juliat ont été fournis au National Theatre par Ambersphere Solutions, distributeur exclusif des produits Robert Juliat au Royaume-Uni.

Under Milk Wood a été joué du 16 juin au 24 juillet 2021 et véritablement acclamé par la critique.

Info: www.robertjuliat.fr
National Theatre: www.nationaltheatre.org.uk
Ambersphere Solutions: www.ambersphere.co.uk

Aller à la barre d’outils