Steinberg SpectraLayers 9

HAMBOURG, Allemagne — Steinberg annonce la disponibilité immédiate de SpectraLayers Pro 9 et SpectraLayers Elements 9, le logiciel de référence en matière d’édition spectrale qui offre des processus en temps réel extrêmement précis. Il permet des traitements et une vitesse de travail inégalés grâce à un nouveau look qui facilite l’accès à toutes les fonctions et grâce à des améliorations significatives en termes de performances et d’ergonomie.

SpectraLayers offre des processus d’édition spectrale remarquablement polyvalents, performants et intuitifs grâce à l’utilisation de l’intelligence artificielle. Les données audio sont représentées sous forme d’objets visuels et de calques, ce qui permet des traitements extrêmement précis quel que soit le domaine – post-production, sound design, restauration sonore, etc.

L’une des avancées décisives apportées par SpectraLayers 9 est l’écoute en temps réel des processus de traitement. Par le passé, le fait de modifier des paramètres et d’écouter le résultat s’effectuait en deux étapes. Dorénavant, l’utilisateur entend l’effet des traitements spectraux pendant qu’il les effectue, ce qui augmente significativement la vitesse et l’efficacité du travail.

SpectraLayers 9 accélère aussi les choses grâce à ses boîtes de dialogue non modales qui permettent à l’utilisateur de travailler librement partout dans l’interface, même lorsque la boîte de dialogue d’un processus est ouverte. On peut par exemple déplacer la tête de lecture, modifier des sélections, commuter des calques et faire des ajustements tout en conservant un contrôle auditif en temps réel. Les boîtes de dialogue restent à présent ouvertes après que les traitements ont été appliqués, ce qui permet de réaliser facilement plusieurs opérations successives sans devoir rappeler le dialogue à chaque fois.

Les nouveaux presets de processus et d’outil augmentent aussi la vitesse de travail. On peut utiliser un preset de processus par défaut ou personnel comme point de départ. Ce faisant, l’utilisateur peut entendre les modifications en temps réel, enregistrer d’autres presets et les utiliser comme référence. Des presets d’outil entièrement configurables sont dorénavant disponibles. Ils possèdent de nombreuses options par défaut et aident l’utilisateur à créer plus rapidement les réglages d’outil adaptés.

SpectraLayers 9 apporte bon nombre d’autres nouveautés importantes. Il s’agit notamment du processus de démixage basé sur le niveau, une fonction très attendue qui permet de diviser un calque donné en deux calques distincts en utilisant un point de séparation défini par l’utilisateur dans l’amplitude. Chaque calque peut être prévisualisé indépendamment avant l’exécution du processus. Les processus assistés par intelligence artificielle de démixage en stems et de démixage en composants permettent aussi de préparer les données audio pour les traiter ensuite avec les outils d’édition manuelle.

Le processus De-Bleed assisté par intelligence artificielle a été amélioré. Apparu dans SpectraLayers 8, ce système de suppression de la diaphonie fonctionne maintenant à travers plusieurs calques, ce qui facilite l’atténuation de la repisse provenant d’autres pistes. On peut dorénavant appliquer plusieurs calques sources de diaphonie au calque cible pour un traitement plus rapide et de meilleure qualité.

Dotée de lignes de repère qui traversent tout le graphique spectral, la nouvelle option de réticule (curseur en croix) offre une référence visuelle plus précise. La possibilité d’afficher les coordonnées temporelles et fréquentielles directement à côté du curseur permet à l’utilisateur de ne pas quitter la cible sonore des yeux pendant qu’il travaille.

Qu’ils utilisent le logiciel en mode autonome ou en mode ARA dans leur DAW préférée, les utilisateurs de Mac apprécieront la compatibilité avec les processeurs Apple Silicon. Ainsi, ils bénéficient de traitements assistés par intelligence artificielle plus rapides, d’une visualisation en temps réel plus fluide et de performances améliorées avec les plugins compatibles.

Les autres avancées importantes apportées par SpectraLayers 9 sont des taux de transfert ARA vingt fois supérieurs, des processus de génération de silence/son/bruit améliorés et un réglage de gain dans la sortie de playback qui permet de définir un niveau de sortie indépendant pour certains traitements spectraux.

« Pour SpectraLayers 9, nous nous sommes concentrés sur la vitesse de travail parce que le temps revêt une importance primordiale quand on monte des centaines voire des milliers de fichiers » explique Luis Dongo, directeur du marketing. « Avec les traitements spectraux dynamiques en temps réel, l’augmentation de la vitesse de transfert en mode ARA et l’ajout de presets pour tous les outils et processus, nous sommes certains que les utilisateurs vont gagner énormément de temps en travaillant avec SpectraLayers 9. »

Info : www.steinberg.net
Chaîne YouTube : www.youtube.com/steinberg

Aller à la barre d’outils