Digital Projection et Artabesk déplacent des montagnes au festival des lumières de Sharjah

Manchester (Royaume-Uni), avril 2024 – Aux Émirats arabes unis, dans l’émirat de Sharjah, presque 60 projecteurs laser de Digital Projection, plus précisément 46 TITAN Laser 37000 WU et 13 M-Vision 23000 WU, ont été derrière le succès de l’éblouissant festival des lumières de Sharjah.

La 13e édition de ce festival de 12 jours, met en avant l’histoire, l’héritage et l’architecture de l’émirat éponyme dans un fascinant éventail de lumières, de couleurs et de musique. Ce festival, le plus important en son genre dans la région, invite des artistes de renommée mondiale à fêter l’environnement de la ville, aussi bien naturel que né de la main de l’homme. Le mapping vidéo à grande échelle permet d’illuminer et de réinventer des monuments comme la mosquée de Sharjah, lieu de culte le plus vaste de la ville, ou encore les majestueux monts Hajar qui surplombent le barrage d’Al Rafisah.

Pour l’édition 2024, Artabesk, spécialiste du mapping vidéo et créateur de contenu immersif basé à Dubaï, a une nouvelle fois fait appel à son large inventaire Digital Projection pour donner vie au spectacle visuel absolument unique, notamment une projection de 300 m × 50 m sur le flanc d’une montagne, qu’attendent désormais les plus de 500 000 visiteurs de cet événement annuel.

Destination touristique à part entière, le barrage d’Al Rafisah s’étend au cœur d’un paysage pittoresque, entre verdure et montagnes de grès, à environ une heure de route de la ville de Sharjah. C’est là que s’est tenu le spectacle de mapping vidéo en 3D, The Jewel of Al Rafisah Dam, lors du festival des lumières de Sharjah. Inspiré de « l’âge d’or de Sharjah », ce spectacle mettait en scène l’histoire antique de la ville de Khor Fakkan, ainsi que la faune et la flore locales des Émirats arabes unis. Au point culminant de l’événement, 12 cygnes ont jailli de la montagne située derrière le barrage et dansé sur les eaux de la rivière de Wadi Shie.

Avant le spectacle The Jewel of Al Rafisah Dam, fort du contenu créé par Artabesk, aucun contenu visuel n’avait encore été projeté sur une montagne de cette taille. Plusieurs défis ont été relevés pour parvenir à cet exploit, comme l’explique Mounir Harbaoui, fondateur et directeur général d’Artabesk : « Nous avons fait face à deux difficultés majeures pour cette projection : la luminosité, du fait de la couleur plutôt brune de la roche montagneuse, et la multitude d’ombres créées par le relief de la montagne. »

Pour surmonter ces obstacles, Artabesk a fait confiance au TITAN Laser 37000 WU, un projecteur à 3 puces DLP de pointe, dont la sortie de 37 000 lumens (WUXGA)/31 000 lumens (4K-UHD) fait de lui le candidat idéal pour des utilisations dans de grands espaces extérieurs. « Nous avons choisi notre nouveau TITAN Laser 37000 parce que chaque projecteur offre une projection pouvant atteindre 40 m » déclare M. Harbaoui, détaillant comment son équipe a traité la question de la luminosité. « De plus, nous avons coupé l’éclairage urbain pour plonger l’environnement dans le noir complet. » Ils ont trouvé une solution à la seconde difficulté en concentrant les 16 projecteurs TITAN Laser 37000 WU sur un même point de la montagne, créant une image « ultra-nette » lorsqu’elle était observée depuis la zone où se tenait le public, ajoute M. Harbaoui.

Parmi les quatre autres sites du festival confiés à Artabesk, qui a associé des projecteurs TITAN Laser 37000 WU et M-Vision 23000 WU, figurait la mosquée de Sharjah, s’étendant sur un site de 190 000 m² dans la ville du même nom. Artabesk y a déployé 21 projecteurs TITAN Laser 37000 WU pour obtenir une projection linéaire de 400 m², divisée en huit zones sur toute la surface de cette immense mosquée dont les minarets atteignent à eux seuls quasiment 40 m de haut.

Contrairement à la projection sur la montagne du barrage d’Al Rafisah, qui incluait du contenu visuel en mouvement et de la musique, le spectacle de la mosquée de Sharjah ne s’est appuyé que sur des images fixes, compte tenu du caractère sensible d’un spectacle dans un site religieux. Mais grâce à la puissante imagerie, extrêmement lumineuse, générée par les projecteurs laser TITAN, la mosquée mise en lumière fut largement considérée comme l’un des moments marquants du festival.

Outre sa performance sur le plan technologique, Digital Projection a accompagné Artabesk tout au long du festival, explique M. Harbaoui, qui salue cette toute dernière coopération entre le fabricant et son entreprise. « Nous avons toujours un soutien sur site quand cela s’avère nécessaire » déclare-t-il. « Et l’équipe de Digital Projection, basée à Dubaï et dirigée par Alex Gnatyuk, collabore avec nous en permanence afin de s’assurer que les projecteurs sont dans les meilleures conditions pour chaque installation. »

Le festival des lumières 2024 de Sharjah s’est clôturé le 18 février. Pour regarder une vidéo du spectacle The Jewel of Al Rafisah Dam et de la mosquée de Sharjah pendant le festival, consultez www.instagram.com/reel/C3unMrGA4p9.

Crédit photo : Artabesk et Benjamin Perroux

Infos: www.digitalprojection.com/emea/
Infos: www.delta-emea.com

Aller à la barre d’outils